Salaire et avantages famille d’accueil : les détailsEmploi/Formation 

Quels sont les salaires et avantages pour une famille d’accueil ?

Pour des raisons diverses, les enfants ou les jeunes ayant 21 ans au plus peuvent être placés dans des familles d’accueil dans le cadre de la protection de l’enfance. Ces enfants sont souvent en difficulté familiale et leur accueil au sein d’une autre famille devient une nécessité pour préserver leur intérêt. La famille d’accueil bénéficie d’une rémunération pour le service qu’elle rend à la communauté. Zoom dans cet article sur le salaire et les avantages d’une famille d’accueil.

Quel est le salaire de base d’une famille d’accueil ?

Une famille qui accueille des enfants dans le cadre de la protection sociale est considérée comme une personne en situation d’emploi et à ce titre, elle bénéficie d’une rémunération. Le salaire d’une famille d’accueil est établi sur la base du salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC) et dépend du nombre d’enfants accueillis ainsi que de la durée effective de présence des enfants dans la famille.

Lorsque l’accueil est permanent, c’est-à-dire qu’il dure au moins 15 jours consécutifs au minimum par mois, le salaire se calcule sur une base mensuelle. Le salaire mensuel de base d’une famille d’accueil est équivalent à 120 heures de SMIC et correspond à 1268,40 euros bruts pour l’accueil d’un enfant. Lorsqu’il s’agit de l’accueil de deux enfants, le salaire mensuel de base équivaut à 190 heures de SMIC et correspond à 2008,30 euros bruts. En ce qui concerne l’accueil de trois enfants, la rémunération de base correspond à 271,5 heures de SMIC et correspond ainsi à 2219,70 euros. Une famille d’accueil ne peut accueillir au maximum que trois enfants en même temps.

Lorsque l’accueil est intermittent, pour calculer le salaire mensuel, on considère une base de 4 fois le SMIC horaire par jour et par enfant accueilli. Ainsi, on a 4 x 10,57 euros, ce qui fait 42,27 euros par enfant par jour.

La famille d’accueil bénéficie également de certaines indemnités

Quelles sont les autres indemnités d’une famille d’accueil ?

La famille d’accueil bénéficie également de certaines indemnités au titre de tous les services rendus dans le cadre de la garde temporaire des enfants. Parmi ces indemnités complémentaires, on peut citer :

  • L’indemnité d’entretien qui est de 12,67 euros par jour et par enfant ;
  • La majoration pour sujétion exceptionnelle équivalant à 163,83 euros ;
  • Les frais kilométriques versés pour les déplacements au-delà de 10 kilomètres ;
  • L’indemnité de congés payés qui représente 10 % de la rémunération annuelle ;
  • L’indemnité d’attente entre les accueils qui est de 29,60 euros par jour ;
  • L’indemnité d’accueil d’urgence qui est de 23,78 euros par jour.

Il est également possible de percevoir une indemnité pour la suspension de l’agrément qui s’élève à 528,50 euros.

Dans tous les cas, le service public se charge du calcul et du paiement de ces différentes indemnités lorsque la situation concernée se présente.

Qu’en est-il des allocations accordées pour l’enfant ?

Les enfants placés en famille d’accueil bénéficient également de certaines allocations pour subvenir à leurs besoins au quotidien. Ces allocations varient d’un département à un autre et servent à faire face aux dépenses concernant l’enfant. Parmi ces allocations, on peut citer :

  • Les allocations de fournitures scolaires ;
  • Les allocations de récompenses scolaires ;
  • Les allocations de cadeaux de Noël ;
  • Les allocations d’entretien vacances ;
  • Les allocations d’habillements ;
  • Les allocations d’argent de poche.

Généralement, lorsque les enfants ont entre 15 et 18 ans, ils peuvent directement bénéficier des allocations sur un compte bancaire ouvert en leur nom.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Related posts

Leave a Comment